[Cinéma] Critique Divergente

Il y a quelques semaines, je suis allé au cinéma pour regarder le film Divergente de Neil Burger. Le film est tiré d’une oeuvre littéraire de Veronica Roth parue en 2011. Comme pour Hunger Games ou Twilight, il s’agit d’une trilogie qui a cartonné en librairie. J’avais peur d’un film un peu trop fleur bleue destiné aux adolescents.

Divergente raconte l’histoire de Tris qui vit dans un monde post-apocalyptique où la société est divisée en cinq clans (Audacieux, Erudits, Altruistes, Sincères et Fraternels). A 16 ans, les adolescents doivent passer un test d’aptitude pour connaître leur appartenance. Ce passage m’a fait pensé à la saga Harry Potter avec le Choixpeau magique. Cas rarissime, Tris est Divergente, ce qui veut dire qu’elle n’appartient à aucun clan. Lors de son choix définitif, Tris intègre le clan des Audacieux pour cacher son secret, car les Divergents sont traqués par le gouvernement.

L’univers du film est très intéressant avec ce Chicago post-apocalyptique et ce système de clans. Il reste tout de même de nombreuses questions sans réponse comme par exemple pourquoi cette barrière, qui sont les ennemis hors de la ville…? J’espère que le deuxième épisode donnera plus de réponses. Par contre, comme je le prévoyais, l’histoire d’amour de Tris est super prévisible et d’une niaiserie de haut vol. Cela gâche un peu l’ensemble. De plus, la mise en scène de certains passages du film et le jeu d’émotion de Shailene Woodley est assez ridicule surtout sur une scène en particulier qui frôle le ridicule. Par contre, Theo James et Kate Winslet joue très bien leur rôle.

« Globalement, je n’ai pas été surpris par Divergente surtout par sa romance. Par contre, le background du film donne envie d’en savoir un peu plus sur la suite de l’aventure. »
6/10

 

Recent Posts

Laissez un commentaire

Contactez-moi

Vous voulez me laisser un mot, n'hésitez pas à m'envoyer un mail. :)

Preview Sniper Elite IIITest de Rachet & Clank : Nexus